Formation « Créer des blocs avec Gutenberg »

Aller encore plus loin avec Gutenberg

Lecture : 2 minutes • 2

Vous voici à la fin de la formation, déjà, mais Gutenberg n’a pas livré tous ses secrets. Je partage avec vous quelques pistes pour continuer votre apprentissage !

Merci !

Je commence tout d’abord pour vous dire un grand merci pour votre confiance, et j’espère que vous avez beaucoup appris au travers de cette formation qui m’a pris plusieurs semaines à réaliser, sans compter l’apprentissage préalable de React et Gutenberg !

Gutenberg s’annonce pour moi comme une révolution dans l’univers WordPress et des éditeurs, et malgré les réticents, je pense que tout le monde finira par apprécier l’éditeur à sa juste valeur. Alors faites-lui honneur et créez de beaux blocs interactifs !

Gutenberg nous réserve encore pleins d’autres surprises. Alors n’hésitez pas à vous rendre sur la documentation officielle, le Gutenberg Handbook, pour découvrir d’autres concepts.

Gutenberg Handbook

Voici quelques pistes pour pousser vos compétences encore plus loin :

Étendre les blocs

Dans le chapitre Filters du Handbook, vous trouverez des ressources pour étendre les blocs et les manipuler. On a vu comment utiliser quelques filtres dans les précédents cours, mais ça va encore plus loin.

Les filtres Gutenberg

Si vous prévoyez un développement poussé de blocs, cette partie sera essentielle !

Utiliser la Data API

Vous pouvez aussi jeter un oeil à la Data API de Gutenberg pour voir comment fonctionne le store de données, basé sur Redux (pas le framework WordPress mais la librairie JS).

Data API de WordPress

Pour cela je vous invite avant à mettre à niveau en React + Redux via des tutoriels sur Internet.

Passer au Full Site Editing

À l’heure où j’écris ces lignes, le FSE est tout neuf, sorti avec WordPress 5.9. Il permet d’éditer son site de A à Z grâce à l’éditeur de blocs. Tout est désormais un bloc, alors exit les zones de widgets et les header/footers statiques.

Capture d'écran de l'interface du Full Site Editing de WordPress
L’éditeur de site, ou Full Site Editing

En tant qu’agence Web, c’est un outil formidable qui va vous permettre de faire des sites personnalisables de fond en comble !

Documentation du Full Site Editing

Suivre le développement de l’extension Gutenberg

Suivre le développement de Gutenberg depuis Make et tester le plugin Gutenberg. Il y a des nouveautés environ toutes les 2 semaines :

Les news de Make/Core

En parallèle, vous pouvez tester les dernières fonctionnalités de Gutenberg grâce à l’extension, disponible sur le répertoire officiel de WordPress.

Gutenberg

Gutenberg

L’extension Gutenberg fournit des fonctionnalités d’édition, de personnalisation et de conception de site avec WordPress.…

Par Gutenberg Team

Attention

Ne testez pas l’extension Gutenberg sur un site en production par contre, comme c’est une version alpha/beta, elle risquerait de casser des choses.

Suivre des personnes influentes

Enfin suivez Riad Benguella, développeur français chez Automattic, ainsi que Zac Gordon, formateur WordPress anglais, qui m’ont beaucoup aidé pour réaliser cette formation !

Florian Truchot, directeur technique chez Fantassin, anime live Twitch un toutes les semaines sur Gutenberg !

N’hésitez pas à partager les cours et tutoriels gratuits que j’ai dispersés çà et là dans la formation pour m’aider à faire connaitre Capitaine WP.


Et enfin, encore un grand merci à vous d’être arrivé là ! À très bientôt !

2

Questions, réponses et commentaires

  1. Cyril

    Le 14 août 2021

    Félicitations pour cette formation, et un grand merci de l’avoir rendue accessible librement. J’imagine le temps de veille technologique, de R&D, puis de rédaction nécessaire à sa rédaction (très claire).
    Elle risque de devenir ma nouvelle Bible.
    Bravo encore .

    1. Maxime BJ

      Le 15 août 2021

      Merci beaucoup pour ces compliments ! Ça me fait énormément plaisir de savoir que mes cours sont aussi utiles ! C’est vrai que ça prend un temps fou, et c’est la raison pour laquelle je n’ai toujours pas terminé d’ailleurs !

Laisser un commentaire