« Outils WordPress »

DevKinsta, le concurrent de LocalWP pour installer ses sites en local est disponible

Le 17 janvier 2021 • 5 minutes • 10

L’hébergeur Kinsta vient de lancer son outil gratuit de développement de sites WordPress en Local pour Windows et Mac. Il vient directement concurrencer LocalWP de Flywheel. Présentation.

Vous connaissez LocalWP, ce logiciel créé par l’hébergeur Flywheel et permettant d’installer des sites en local ? Et bien, à partir d’aujourd’hui, il a un concurrent de taille : DevKinsta, lancé par l’hébergeur concurrent Kinsta.

Ce dernier a l’avantage de proposer ses services en langue française.

Dans cet article, je teste DevKinsta et j’explore ses fonctionnalités. Et autant dire que je suis conquis !

Le saviez-vous ?

Travailler en local vous permet d’installer des sites directement sur votre machine, sans avoir besoin d’un nom de domaine ou un hébergement ou même d’être connecté à Internet. Pratique pour expérimenter, ou travailler un projet avant de le mettre en ligne.

Télécharger et Installer DevKinsta

Vous pouvez télécharger DevKinsta gratuitement, que vous soyez client Kinsta ou non. Le logiciel est bien sûr accessible à tous.

Télécharger DevKinsta

Il va falloir s’armer de patience si, comme moi, vous n’avez pas la fibre car l’installation sera un peu longue, mais c’est normal :

  • Le logiciel DevKinsta fait 100Mo environ ;
  • Pendant l’installation, il ira télécharger Docker : 540Mo ;
  • Et enfin, il ira récupérer l’image Docker (le système préconfiguré), un peu lourde elle aussi.
Capture d'écran de DevKinsta alors que le logiciel télécharge les dépendances nécessaires au logiciel. Ici Docker.
L’écran d’installation des dépendances

Une fois Docker et l’image Docker téléchargées, tout est bon. Vous n’aurez plus besoin à l’avenir d’attendre aussi longtemps pour lancer le logiciel ou installer un nouveau site.

Aparté: le choix de Docker

Docker est un système de virtualisation qui permet de créer un système d’exploitation virtuel et isolé, sur votre ordinateur.

Cela permet de configurer des technologies équivalentes à votre serveur en ligne, pour travailler votre site local dans les mêmes conditions.

Local a choisi Docker a ses débuts, mais à cause de trop nombreux soucis, ils ont fait marche arrière en septembre 2019.

Cela n’a pas refroidi Kinsta a qui parié sur le choix de la virtualisation avec Docker, au même titre que Lando, un autre logiciel pour créer des sites locaux.

On verra sur le long terme si ce choix s’avère payant.

Créer son premier site

Une fois le logiciel opérationnel, on est invité à créer notre premier site. Et pour cela on a plusieurs choix :

  • Installer un site en un clic avec les réglages recommandés (Nginx, MySQL, WP 5.6) ;
  • Importer un site depuis votre hébergement Kinsta ;
  • Installer un site en choisissant vos propres réglages ;
L'écran d'accueil de DevKinsta, qui permet d'installer son premier site
L’écran d’accueil de DevKinsta

Et c’est sur cette troisième option que je vais partir, afin d’assouvir ma curiosité. Voyons ce que propose le logiciel :

Les options disponibles lors de la création d'un site avec DevKinsta
Les réglages du site

On peut choisir le nom du site, ce qui générera l’URL en .local. Par défaut les sites seront installés dans votre dossier utilisateur, puis /DevKinsta/.

Le type de serveur sera forcément Nginx (réputé plus rapide qu’Apache) mais vous pourrez choisir votre version de PHP.

Vous allez pouvoir également activer HTTPS et générer un certificat SSL local, ce que je recommande !

Enfin, vous pouvez choisir le nom du site, l’e-mail, le nom d’utilisateur et le mot de passe. Par défaut, un mot de passe fort sera automatiquement généré.

Enfin, vous pourrez initialiser un multisite si vous le souhaitez.

Les fonctionnalités de DevKinsta

Maintenant que mon site est installé, j’ai accès à un panneau d’informations plutôt bien fait, et détaillé :

Le panneau des informations de votre site Local.
Toutes les informations de votre site

Un menu me permet d’ouvrir le site, l’envoyer en ligne sur Kinsta, ouvrir la base de données et enfin ouvrir l’interface d’administration du site.

Je retrouve ensuite toutes les informations de celui-ci : le dossier où il est installé, son URL, son nom… Il y a même toutes les informations de la base de données.

Je peux également activer le mode debug pour avoir les erreurs du site affichées à l’écran, et enregistrées dans /wp-content/error.log.

Bref, c’est complet !

Les e-mails

Sur la gauche, vous remarquerez une icône de lettre avec un petit point rouge. Surprise, c’est une boîte de réception locale.

Et oui car le souci d’un site en local, c’est qu’il ne dispose pas de serveur SMTP pour envoyer les e-mails. Du coup c’est embêtant de ne pas pouvoir tester ses formulaires, ou simplement recevoir une réinitialisation de mot de passe !

Sur LocalWP, c’est MailHog qui est utilisé pour ça. Sur DevKinsta, vos e-mails sont directement intégrés dans l’interface du logiciel :

La boîte de réception des e-mails locaux
Votre boîte de réception

C’est vraiment propre : minimaliste, bien présenté, sexy. Pour l’instant j’adore !

La base de données via Adminer

En cliquant sur le bouton Database Manager en haut de DevKinsta, vous arriverez sur l’application Adminer, qui va vous permettre de gérer votre base de données.

C’est un peu l’équivalent à PHPMyAdmin, mais en plus léger.

C’est également Adminer qui est utilisé par Local, mais DevKinsta utilise un thème bien plus joli :

L'application Adminer, pour gérer la base de données de votre site local
Gérez votre BDD avec Adminer

De là, vous allez pouvoir consulter et modifier les données dans chacune des tables de la base de WordPress.

Les réglages

Je vais maintenant faire un tour du côté des réglages du logiciel.

Les réglages de l'application DevKinsta
Kinsta installera le site selon la langue du système

Bonne nouvelle, DevKinsta se base sur la langue du système pour installer vos sites. De cette manière, chaque nouveau site sera installé en français par défaut.

Conseil

Contrairement à LocalWP, DevKinsta est capable d’installer votre site WordPress directement en français !

Vous allez également pouvoir choisir le dossier de base où seront installés vos sites, si Users/Max/DevKinsta ne vous convient pas !

Vous pourrez également vous connecter à votre compte Kinsta si jamais vous êtes client chez eux, afin d’activer la mise en production en un clic.

Enfin, vous pourrez définir un nom d’utilisateur et un mot de passe par défaut pour chaque nouveau site.

Mais pour le mot de passe, je vous recommande d’en générer un différent pour chaque site, par mesure de sécurité.

WP-CLI

DevKinsta ne s’arrête pas là puisqu’il vous permet d’utiliser WP-CLI sur chacun de vos sites. Comme le site tourne dans une machine virtuelle, il y a une petite manipulation à faire en ligne de commandes.

Shell

Est-ce que tout fonctionne bien chez vous ?

Avec Local de Flywheel, beaucoup ont des soucis pour le faire marcher correctement sur leur machine, surtout sur Windows.

Du coup, je vous pose la question : avez-vous pu essayer DevKinsta ? Est-ce que vous avez eu des soucis particuliers ? Est-ce que Local ne fonctionnait pas, mais DevKinsta si ?

J’ai bon espoir que DevKinsta, avec son approche Docker, devrait mieux fonctionner !

Attention

Ne lancez pas Local et DevKinsta en même temps, puisqu’ils vont tenter tous les deux d’utiliser le port 80.


Ce premier aperçu de DevKinsta m’a totalement convaincu ! ça marche, c’est fluide, et on retrouve toutes les fonctionnalités de Local, et même plus puisqu’on peut installer les sites en français !

Je pense qu’il deviendra rapidement un outil incontournable du développement local.

L'auteur : Maxime BJ

https://capitainewp.io@maximebj

Développeur et consultant WordPress depuis plus de 10 ans, j'ai fondé Capitaine WP et WPChef

10

Commentaires

  1. kriztho

    Le 18 janvier 2021

    Merci pour ce tuto Capitaine ! Mais pour ma part, à l’installation de DevKinsta, j’ai une console Docker qu’il s’installe aussi et qui affiche des services mis en route. Ensuite, l’installation de DevKinsta continue et s’arrête pour me dire que les ports 80 ou 443 sont indisponibles, avec pour seule solution, un bouton Retry qui ne fait rien de plus. Je suis donc bloqué. Dans ton tuto je ne vois pas d’indications à la console Docker et à sa fenêre qui s’affiche. Qu’en est-il ? As-tu une idée de ces différences et de mon problème ? Merci pour ton aide !

    1. Maxime BJ

      Le 18 janvier 2021

      Il faut que tu trouves le coupable ! Celui qui utilise le port 80. Je pense qu’il est possible de changer le port de Docker, mais je n’ai pas creusé.

  2. Vincent

    Le 3 avril 2021

    J’étais parti sur Local à la base car la fonction d’export d’une installation comme template me plaisait bien. J’ai fait un rapide test en installant un site avec les réglages par défaut, soit WP 5.2 alors qu’on est en 5.7… et impossible de mettre à jour (ni dans l’outil, ni dans l’admin).

    Du coup obligé de tester DevKinsta dans la foulée et pour l’instant tout fonctionne. J’espère qu’ils ajouteront la possibilité d’enregistrer des templates par la suite.

    1. Maxime BJ

      Le 3 avril 2021

      Merci pour ton retour ! Bizarre que Local n’arrive pas à faire la mise à jour. Tu as essayé depuis l’admin WP directement, et non pas l’interface de Local ?

  3. Naya

    Le 17 mai 2021

    Bonjour Maxime,
    Je suis avec Local (by Flywheel) depuis in bout de temps.. j’ai fais l’installation de DevKinsta j’ai une fenêtre docker :
    No containers running
    Try running a container:Copy and paste this command into your terminal an then come back.

    docker run -d -p 80:80 docker/getting-starded

    Et une autre fenêtre par dessus :
    An error occured
    Hardware assisted virtualization and data execution protection must be enabled in the BIOS.

    Bon ça m’a l’air compliqué l’installation..
    Si tu as une idée.. je suis preneuse;
    Merci, Capitaine !

    1. Maxime BJ

      Le 18 mai 2021

      Cela veut dire que ton ordinateur n’a pas la virtualisation d’activée. C’est une fonction qui s’active au niveau du Bios (donc pas forcément évident). Ces derniers temps, les constructeurs d’ordinateurs ont eu tendance à le désactiver par défaut à l’achat, je ne sais pas pourquoi…

  4. TeckElsass

    Le 18 mai 2021

    Un véritable bonheur !
    J’ai été obligé de réaliser une nouvelle installation de Windows, et du coup de tous les logiciels qui vont avec… Dont Local, pour mon travail.
    Résultat: Local n’arrive plus à se connecter au port 80 (alors qu’il est libre)… Ni sur un autre.
    Du coup, je suis passé sur DevKinsta, et là… Tout fonctionne !
    Sans compter que l’interface est bien plus facile à prendre en main, et ce même si elle est plus complète.
    Franchement, merci pour ce tuto, qui m’a littéralement sauvé (et évité de m’arracher le peu de cheveux qui sont encore présents x))

    1. Maxime BJ

      Le 18 mai 2021

      Cool ! J’essaie de définir si DevKinsta se montre plus fiable, car sur Windows Local rencontre des milliers de souci. Mais je pense que DevKinsta a une approche plus saine en faisant de la virtualisation (du coup pas de conflits avec le système). Ravi d’avoir pu aider à ta préservation capillaire en tous cas 🙂

  5. Julia

    Le 1 août 2021

    Hello, pour ma part, Si Local était inutilisable sous windows à cause de sa lenteur, je confirme que DevKinsta est un vrai bonheur ! Dommage que leurs hébergements soient si chers sinon j’aurai switché chez eux.

    Petite question d’ordre pratique : j’ai changé l’url de l’admin sur un de mes sites, mais le logiciel ne l’a pas pris en compte du coup quand je clique sur « ouvrir l’admin wp » je tombe sur une 404. Y a-t-il un moyen de changer ça?

    1. Maxime BJ

      Le 2 août 2021

      Merci pour ton retour ! Je pense en effet que Kinsta souffre de beaucoup moins de problèmes en effet et à terme, je risque de le recommander à la place de Local qui plante trop souvent sur Windows.

      Pour ta question, le plus simple reste de ne pas utiliser le lien Kinsta, il ne saura pas que tu as changé d’URL de connexion. Donc mieux vaut passer par un favori dans ton navigateur par exemple.

  6. Elodie

    Le 1 septembre 2021

    Existe-il aussi un moyen de montrer son site local à distance avec DevKinsta ? Merci

    1. Maxime BJ

      Le 2 septembre 2021

      Il ne me semble pas non ! Je viens de regarder la doc et il n’y a aucune mention à ce sujet donc je ne pense pas que ce soit possible pour le moment.

  7. Douet

    Le 14 décembre 2021

    Bonsoir,
    J’ ai un souci lors de la création d’ un site : La mise à jour du fichier hôte a échoué. DK0022
    Même chose quad je veux supprimer ce site : vous n’ avez pas accordé la permission de modifier le fichier hôte DK0028
    Avez vous une idée ?
    cordialement

    1. Maxime BJ

      Le 15 décembre 2021

      D’après leur documentation, https://kinsta.com/fr/base-de-connaissances/devkinsta/codes-erreur/ on dirait en effet que le logiciel n’arrive pas à accéder au fichier hosts de ton ordinateur. Essaie de lancer le programme en mode administrateur, et vérifie qu’aucun antivirus ne pose problème.

  8. Alain

    Le 12 janvier 2022

    Merci pour les tutos, ton site est propre, j’aime bien. Local, je trouve qu’il est lent, je vais essayer devkinsta. 🙂
    Mais je n’ai pas vu de mention en rapport avec un quelconque blueprint..

    1. Maxime BJ

      Le 12 janvier 2022

      Certains ont des soucis avec Local en effet, et bien souvent des lenteurs. Je pense que tu n’auras pas ces soucis avec DevKinsta !

  9. Kim

    Le 18 janvier 2022

    Bonjour, j’ai passé quelques jours sur local by flywheel avec le thème divi (sous windows). Cela marche plutôt bien, jusqu’au moment où l’on installe des extensions et là, c’est une souffrance; une lenteur tant au niveau du dashboard de wordpress que du site ouvert sous chrome.

    J’ai une machine puissante qui fait tourner les applications Adobe sans problèmes.

    Je désactive les extensions une après l’autre, il m’en reste trois et là, ça semble fonctionner…

    Mais non, finalement, c’est à nouveau aussi lent, donc je désactive toutes les extensions et là, ça tourne nickel.

    J’ai essayé divers trucs glané sur le net : se mettre en localhost, passer de nginx à apache, mise à jour de l’application local by flywheel et cela sans succès.

    Une personne a préconisé d’activer ipv6, seulement le hic, est que dans mon application local by flywheel, dans la section préférence, sous-section avancé : je n’ai ni ipv6, ni le faster docker volume.

    Je vais tenter devkinsta, dommage qu’une fonction similaire à blueprints ne soit pas présente (en tout cas, de ce que j’ai pu en voir).

    1. Maxime BJ

      Le 19 janvier 2022

      Les ressources que tu as pu trouver sur internet sont parfois obsolètes car Local n’utilise plus Docker. En général, lorsque ça marche mal comme ça, mieux vaut en effet changer de solution. Je veux bien ton feedback d’ailleurs. J’essaie de définir si DevKinsta est beaucoup plus fiable que Local sur Windows !

  10. Virginie

    Le 26 août 2022

    Bonjour Maxime,
    merci pour ce test.

    Je travaille depuis 3 ans en sous-domaine sur mon serveur en live. Pour des questions écologiques, j’aimerai revenir à une conception de sites en local.

    Je voulais repartir sur WAMP que j’utilisais à l’époque.
    J’avais testé Local et ça n’a jamais fonctionné (je suis sur Windows).
    Cette solution semble intéressante.

    Ceci dit, j’ai une question :
    Avec DevKinsta, peut-on partir d’une archive Duplicator à deployer ?

    Merci pour ton retour.

    1. Maxime BJ

      Le 26 août 2022

      Il faudra tout de même que tu crées un site local pour avoir une adresse et un dossier de travail, mais tu pourras tout à fait mettre duplicator après. D’ailleurs je recommande plutôt All in One WP Migration qui se montre plus fiable que Duplicator. Mais les deux fonctionneront très bien. Je ne suis pas certain que d’un point de vue écologiques tu marques une grosse différence cela dit : que tu fasses des requêtes en local ou en ligne, tu feras consommer des ressources à un serveur dans tous les cas ! Mais ce sera tout de même mieux, et plus efficace également de travailler ainsi.

Laisser un commentaire