« Communauté WordPress »

Le WordCamp Europe 2022 comme si vous y étiez #WCEU

Le 10 juin 2022 • 4 minutes • 1

Début juin s’est tenu le WordCamp Europe 2022, qui se déroulait cette année à Porto. C’est l’un des premiers événements européens organisé depuis le covid. Et autant dire que c’était une bouffée d’oxygène de pouvoir y participer en chair et en os. Retrospective !

Autant vous dire qu’on était tous très impatients de participer à cet événement, après plus de 2 ans de coupures suite au Covid. Le WordCamp Europe est l’événement annuel majeur avec plus de 2000 participants attendus chaque année. C’est de plus l’occasion de visiter la ville organisatrice, cette année : Porto.

Déborah Donnier a réalisé une courte vidéo pour retracer notre séjour :

C’est quoi déjà, un WordCamp ?

Pour ceux qui ne connaissent pas, les WordCamps sont des événements officiels organisés par les communautés locales, avec le soutien de WordCamp Central.

Ce sont des journées de conférences, de networking, et de rencontres.

On retrouve des WordCamps dans presque chaque pays du monde. En France, il y en a déjà eu à Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux, Nice… On y retrouve en général entre 200 et 500 personnes.

Chaque année, un WordCamp plus conséquent est organisé à l’échelle Européenne et pour cela, les pays de l’UE peuvent candidater.

Cette année, c’est le Portugal qui était organisateur, et l’année prochaine, ce sera au tour de la Grèce. Le WordCamp Europe 2023 se déroulera donc à Athènes du 8 au 10 juin.

Information

Contrairement à certains événements techniques, les WordCamps sont très abordables : 50€ pour les 2 jours, et destinés au grand public. Pas besoin d’être développeur pour y participer !

Revoir les copains et s’en faire de nouveaux

Un WordCamp, c’est l’occasion de revoir tous les copains de la communauté, et de s’en faire pleins de nouveaux.

Sur place, il y avait les équipes de WP Rocket, Whodunit, Polylang, SEOPress, AcyMailing, BeAPI, WP Marmite, Weglot, Fantassin, WP Umbrella, WPChannel ou encore DDesign

Tous ces gens qu’on croise habituellement sur les réseaux sociaux, forums ou encore le slack WordPress FR… Mais là, c’est l’occasion de les voir en vrai, travailler avec eux, discuter et pourquoi pas trouver de nouvelles idées de business.

Il y avait plus de 2200 personnes présentes à l’événement, ce qui n’a pas manqué de créer un beau nid à Covid malheureusement. On était pas loin de 150 à 200 Français, donc pas loin de 10% de représentation francophone !

En comparaison, j’étais au premier WordCamp Europe à Leiden, aux Pays Bas en 2013, et sur 1200 participants, nous étions seulement 7 français !

Les conférences et les workshops

Côté conférences, le programme était plutôt chargé : 2 salles pour des conférences sur 2 journées, ainsi que 2 plus petites salles supplémentaires pour les workshops.

Les conférences sont conçues pour être généralistes, et accessibles à tous les niveaux. Le bémol, c’est que du coup les sujets sont survolés, et on reste un peu sur notre faim. C’est dommage car on a la sensation de ressortir sans avoir rien appris.

Malgré tout, les débutants y trouveront largement leur compte !

Côté workshops, c’était déjà beaucoup plus intéressant, mais il fallait s’inscrire à l’avance. J’ai pu participer à celui sur WordPress en headless grâce à Gatsby JS, animé par Alexandra Spalato.

Conseil

Les WordCamps sont donc des événements prévus pour être accessibles à tous. Le niveau des conférences est axé débutants afin que chacun y trouve sa place.

Les after parties du WCEU

Bon, on ne va pas se mentir mais le vrai WordCamp commence lorsque les conférences se terminent.

Après une longue et épuisante journée à participer aux conférences, workshops, faire le tour des sponsors — ils étaient d’ailleurs pas moins de 64 entreprises à sponsoriser ce WordCamp – et boire et manger (à volonté !), il n’est pas pour autant l’heure d’aller se coucher.

Le soir, c’est l’occasion de profiter de la ville, ses bars et ses restaurants, et des copains bien évidemment.

Porto, de nuit
La ville de Porto

D’ailleurs, les gros sponsors organisaient des soirées privées dans lesquelles il était possible de s’inscrire gratuitement. C’est notamment le cas de Cloudways qui a proposé une soirée Jazz très sympathique, ou encore WP Engine dans un bar sur les rives du fleuve.

Le soir qui suit le dernier jour du WordCamp, une soirée était organisée avec un concert (des reprises de Queen) ainsi qu’un DJ, pour enflammer le dancefloor et ainsi relâcher toute la pression de ces 2 journées intenses.


Si vous n’avez jamais participé à un WordCamp et que vous aimez WordPress, je vous invite à venir essayer le prochain ! Si la foule vous fait peur, commencez par un événement plus petit, comme un WordCamp local, ou même un simple meetup (20-50 personnes).

En tous cas, c’est un réel plaisir de faire partie d’une telle communauté open source. On ressort toujours de ces quelques jours complètement fatigué, mais avec des étoiles dans les yeux et des projets plein la tête !

On se voit au prochain ?

L'auteur : Maxime BJ

https://capitainewp.io@maximebj

Développeur et consultant WordPress depuis plus de 10 ans, j'ai fondé Capitaine WP et WPChef

1

Commentaires

  1. Cyn

    Le 10 juin 2022

    Top ton article. Très bien résumé.
    Ce fut un plaisir de se revoir avec les copains et de rencontrer encore et toujours plus de personnes inspirées et inspirantes.
    C’était épuisant et énergisant à la fois.
    Bien sûr qu’on se voit au prochain !

Laisser un commentaire