Formation « Développer un thème WordPress sur mesure »

Quelles extensions pour travailler en e-commerce avec WordPress ?

Lecture : 6 minutes • 0

Il n’y a pas besoin d’une solution externe pour ajouter du e-commerce à votre site WordPress, puisque des extensions existent pour ça, et font merveilleusement bien le travail, comme WooCommerce et EDD.

Il est de plus en plus facile de faire un site e-commerce aujourd’hui, et les solutions ne manquent pas. Les plateformes traditionnelles comme Magento (9%) et Prestashop perdent du terrain au profit de nouvelles solutions comme Shopify (20%).

Mais là encore c’est WordPress qui mène la danse avec WooCommerce (26%).

Graphique de répartition des parts de marché de l'e-commerce.
WooCommerce est en tête des parts de marché

Après tout pourquoi opter pour une solution externe, alors qu’une solution intégrée à WordPress peut faire la même chose.

Et c’est ce qui fait le succès de WooCommerce : proposer tout ce que doit faire une plateforme e-commerce, mais directement dans l’interface d’administration WordPress. Nul besoin donc de basculer entre 2 interfaces différentes pour gérer site et la boutique.

Je vais vous présenter WooCommerce mais également EDD, et enfin la technique artisanale formulaire + moyen de paiement.

WooCommerce

Même si ce n’est qu’un « simple plugin », WooCommerce s’avère être une solution complète pour gérer une boutique en ligne. Si bien qu’en quelques années c’est devenu la plateforme la plus utilisée dans le monde.

WooCommerce

WooCommerce

WooCommerce est une solution d’eCommerce flexible et Open Source conçue sur WordPress. Vendez ce que vous souhaitez, quand vous le souhaitez et filez vers le succès.

Automattic

En 2015, la maison mère de WordPress, Automattic, a même racheté WooCommerce ! Même si leur but était surtout de l’intégrer dans WordPress.com, c’est quand même rassurant de savoir une grosse entreprise derrière le projet.

Ça montre aussi la volonté pour WordPress de s’imposer sur ce marché.

Les fonctionnalités de base

WooCommerce est par nature très complet, et permet de gérer une e-boutique classique sans avoir besoin d’ajouter d’add-ons. Il est notamment possible :

  • De gérer les produits et leurs stocks ;
  • De gérer les commandes et leurs états ;
  • D’accepter des paiements par CB ou virement ;
  • De gérer les taxes et les frais de livraison ;
  • De gérer des réductions et codes promo ;
  • De gérer les clients et leurs données ;
  • De gérer des déclinaisons de produits, appelées variations ;

Voici par exemple la page de gestion d’un produit, on reconnait là l’interface de WordPress :

Capture d'écran de la page de gestion de produit WooCommerce
La page de gestion d’un produit WooCommerce

Il y a également des tableaux de bords permettant de gérer facilement les commandes, et obtenir des statistiques sur les ventes :

Capture d'écran du tableau de bord WooCommerce montrant des statistiques de vente
Le tableau de bord des statistiques de ventes WooCommerce

Par contre, certaines choses ne sont directement possibles nativement comme :

  • Emettre une facture ;
  • Imprimer une étiquette de livraison ;
  • Faire un export complet des commandes à livrer ;
  • Proposer un paiement en plusieurs fois ou un renouvellement automatique ;
  • Gérer des livraisons en fonction du poids, de l’encombrement du produit et des zones géographiques en même temps…

Et pour palier à cela, il existe bien entendu des add-ons !

Extensible, comme WordPress

Tout comme le CMS, WooCoommerce dispose de nombreux hooks pour agir sur son comportement et permettre de personnaliser facilement l’expérience, en ajoutant de nouvelles fonctionnalités par exemple.

On pourrait entre autres modifier les champs du tunnel de paiement, lancer une action après d’un achat réussi, ajouter des sections dans la rubrique Mon compte, et personnaliser tous les templates d’affichage.

Autant de choses que l’on verra dans la formation WooCommerce développeur.

WooCommerce est gratuit, mais ce sont ses add-ons, souvent indispensables, qui sont payants. Et les licences ne sont pas données. Donc prévoyez ce coût dans votre budget.

Capture d'écran du site WooCommerce.com proposant de nombreux add-ons
Les nombreux add-ons WooCommerce

La boutique officielle de WooCommerce réunit des add-ons officiels, ainsi que ceux réalisés par des tiers, tous vérifiés et compatibles avec l’extension.

On retrouve par exemple Subscriptions pour permettre un abonnement ou des paiements récurrents, Table Rate Shipping pour gérer avec précision les frais de ports d’un produit en fonctions de différents critères (taille, poids, distance…) ou encore Order Delivery pour choisir une date et un lieu de livraison.

Et grâce à son API Rest, WooCommerce s’interface très bien avec la majorité des logiciels de CRM ou de gestion comptable du marché.

La boutique WooCommerce

Bien entendu, ce n’est pas le seul endroit où vous pourrez trouver des produits dédiées à Woo. Par exemple, FacetWP vend son extension depuis son propre site, et propose une solution pour créer des filtres produits avancés :

Capture d'écran du site FacetWP montrant son système de filtre de produits avancé
L’incontournable FacetWP

Pour autant, c’est devenu in incontournable pour les boutiques qui ont de nombreux produits à vendre.

Que vendre avec WooCommerce ?

Icônes représentant le e-commerce

Avec un site, on peut vendre tout ce qu’il est possible de vendre, mais nativement, WooCommerce n’est pas adapté pour tous les types de produits et prestations.

On peut vendre sans souci :

  • Des produits physiques : électronique, nourriture…
  • Des produits virtuels : prestation de service, adhésion…
  • Des produits téléchargeables : e-book, logiciels…

Mais sans add-on, on ne peut pas :

  • Réserver du temps : rendez-vous daté, location de bien…
  • Ou gérer un accès membre : formations en ligne LMS, espaces premium…

Alors bien sûr, il existe de nombreuses extensions pour palier à ça, comme WooCommerce Bookings pour la réservation, et Memberships pour les espaces membres privés.

WooCommerce est donc une base sur laquelle vous allez ajouter un certain nombre d’extensions pour répondre à la spécificité de votre besoin.

Le e-commerce est complexe !

Icônes représentant l'aspect juridique

D’ailleurs, le e-commerce est très complexe. Il existe autant de façons de vendre des produits et services qu’il y a de boutiques en ligne. D’où le fait de proposer une extension de base : WooCommerce, et tout un écosystème d’add-ons pour compléter en fonction des besoins.

Et parfois, il n’y aura pas d’autre choix que de faire du développement sur mesure.

Mais la complexité du e-commerce ne réside pas seulement dans sa technique.

Un autre gros problème, c’est de réussir à tout bien configurer en fonction des besoins du client, tout en respectant les obligations légales. Et elles sont nombreuses.

Il faut faire des conditions générales de vente, une politique de confidentialité, avoir un DPO et une cartographie des données. Il faut également configurer la TVA correctement en UE et hors UE, en fonction de votre statut d’entreprise (AE, SARL, SAS…).

Selon le secteur d’activité, il y a même d’autres contraintes légales, par exemple :

  • TVA réduite pour les aliments ;
  • Éco-taxe pour les meubles, l’électroménager et l’électronique ;
  • La taxe sur la copie privée pour les disques et cartes.

C’est même parfois difficile de trouver le bon add-on pour être 100% conforme aux lois. Dans tous les cas, il faudra l’appui d’un juriste spécialisé car ce n’est pas à vous de prendre de telles responsabilités.

Conseil

Le passage par un professionnel juridique est conseillé pour un projet e-commerce. Il faut donc bien penser à le prendre en compte dans le budget client.

En tous cas, si vous vendez à des professionnels, il faut impérativement émettre une facture. Du coup, vous devez mettre en place un système de facturation. Il peut-être géré par votre logiciel de gestion comptable relié à WooCommerce, ou directement depuis le site grâce à une extension :

WooCommerce PDF Invoices & Packing Slips

WooCommerce PDF Invoices & Packing Slips

Créez, imprimez et envoyez par e-mail des factures et bons de livraison PDF pour les…

Ewout Fernhout

Du coup, même si WooCommerce facilite grandement la mise en place d’un site e-commerce, n’en oubliez pas pour autant la complexité de configuration et de mise en conformité légale.

Easy Digital Download

Dans le cas où vous ne voulez vendre que des produits numériques, vous pouvez éviter de sortir l’artillerie lourde et vous contenter de Easy Digital Downloads ou EDD pour les intimes :

Easy Digital Downloads – Simple Ecommerce for Selling Digital Files

Easy Digital Downloads – Simple Ecommerce for Selling Digital Files

Sell your digital products the simple way. Easily build an online store complete with a cart system, checkout forms, reports, coupons, and more!

Easy Digital Downloads

Beaucoup plus léger que WooCommerce, il se concentre uniquement sur les produits virtuels à télécharger, comme les logiciels et les ebooks par exemple.

La configuration est plus simple et les templates totalement personnalisables. Et il y a moins d’options que WooCommerce, qui ne trouveraient d’ailleurs pas leur utilité ici.

Capture d'écran de l'interface client dans EDD
L’interface d’Easy Digital Downloads

Cependant il est tout à fait possible d’utiliser WooCommerce pour cette tâche. Parfois il vaut mieux se concentrer sur une seule plateforme que vouloir en maitriser plusieurs à la fois. À vous de voir ! Testez et faites-vous votre avis !

Formulaires simples + Paiement ?

Quand j’ai voulu tester la vente d’ebooks sur mon site d’informatique, je n’avais pas envie de passer trop de temps sur la mise en place d’une boutique. Il fallait déjà que je teste le concept : est-ce que j’allais vendre des ebooks via mon site ?

Du coup, au lieu de partir sur WooCommerce, j’ai simplement mis en place un formulaire Gravity Forms avec l’add-on Paypal. C’est la façon la plus simple de permettre le paiement en ligne sur WordPress.

Au bout de plusieurs mois, alors que mon ebook se vendait bien, j’ai voulu cette fois proposer des licences pour les professionnels, mais il y avait un hic : en l’état mon système ne permettait pas d’émettre des factures.

J’ai donc pris le temps de mettre en place une vraie boutique e-commerce à base de WooCommerce (mais j’aurai pu me contenter d’EDD) :

Capture d'écran d'une boutique en ligne faite avec WooCommerce
Ma boutique Xyoos basée sur WooCommerce

Et ça a valu le coup de prendre le temps. J’ai pu propose différents produits, différentes variations de licences, limiter le nombre de téléchargements et les sécuriser.

Conseil

Un formulaire + moyen de paiement est très limité mais permet de mettre facilement en place du paiement pour tester un concept sans trop y passer de temps.


Pour faire du e-commerce, pas besoin de prendre une plateforme externe si vous avez un site WordPress. Autant utiliser WooCommerce, ou plus simplement EDD si vous ne vendez que des produits numériques.

Mais n’oubliez pas que l’e-commerce a son lot de complexités qu’il ne faut pas négliger.

Dans le prochain cours on va aborder cette fois les solutions multilangue pour WordPress.

0

Questions, réponses et commentaires

    Laisser un commentaire